Aller au contenu principal
Bonne pratique

Aider à la transition énergétique dans les quartiers défavorisés

Les démarches administratives sont de plus en plus dématérialisées, les outils digitalisés, creusant un peu plus l’écart entre les populations, y compris pour les services en matière d’énergie (électricité, gaz, eau…).

La Direction Territoriale Enedis Loire-Atlantique a souhaité mettre en place des actions d’accompagnement auprès des familles issues des quartiers prioritaires pour les aider à mieux maitriser leurs consommations énergétiques.

L’intention initiale

Pourquoi avoir lancé cette action à l’origine ? Quelle était votre intention initiale ? Vos objectifs ?

Notre démarche s’inscrit à deux niveaux :

  • Développer notre ancrage territorial en soutenant des associations locales.
  • S’inscrire dans les démarches plus globales développées au sein du groupe.

En 2017, Enedis a lancé une vaste campagne nationale d’accompagnement à la transition énergétique et à la maîtrise d’énergie en particulier à destination des familles en situation précaire. Pour ce faire, Enedis s’est appuyé sur les compétences reconnues d’Unis Cité * qui développe des actions en s’appuyant sur des jeunes engagés en service civique.

L’objectif des Volontaires de la Transition Energétique (VTE) est multiple :

  • aider les familles accompagnées à mieux maîtriser leurs dépenses énergétiques et à réduire la fracture numérique (car beaucoup de démarches se font en ligne)
  • permettre aux jeunes en service civique de développer leur compétences citoyennes (soft skills) et que cette expérience leur serve de tremplin pour leurs futurs projets.

La mise en œuvre

Comment vous y êtes-vous pris pour mettre en œuvre cette action ? Quelles étapes ?

Nous avons candidaté au niveau d’Enedis National pour pouvoir accueillir des promotions de VTE. Une fois retenus, nous avons défini le partenariat que nous souhaitions mener en Loire Atlantique avec Unis Cité *. Ainsi, des quartiers prioritaires ont été choisis sur Nantes (Breil, Clos Toreau, Malakoff…) et sur Saint Nazaire, tout comme les associations qui accueilleront les VTE.

Sur la métropole nantaise, nous avons fait confiance aux maisons de quartier, à la CIM E, Environnement Solidaires….

Chaque « promotion » de jeunes** opère dans une zone différente afin de toucher le plus de familles possibles. Le dispositif s’appuie sur 16 volontaires par promotion. Nous en sommes déjà à la quatrième promotion !

* Association, présente un peu partout en France qui a inspiré et servi de modèle au lancement du Service Civique des jeunes en 2010.

** Le service civique dure 6 mois. Les promotions vont d’octobre à mars et d’avril à novembre. La prochaine sera la quatrième.

Les moyens

Sur quoi vous êtes-vous appuyés ? Quels moyens ont été nécessaires (ressources, aide d’un autre acteur, indicateurs, territorial, référentiel, autre)

La réussite des VTE passe par un fort engagement des équipes de la Direction Territoriale pour animer le partenariat et accueillir les nouvelles promotions, notamment en les formant au dispositif de maîtrise de la consommation d’électricité disponible avec le nouveau compteur Linky.

Pour nous, c’est une évidence qu’il faut agir avec les structures implantées dans les quartiers (maison de quartier, MJC, mission locale…) et les bailleurs sociaux. Ce sont des facilitateurs d’intégration des jeunes VTE auprès des habitants. D’ailleurs, ils passent leur premier mois à se faire connaître, à s’imprégner des habitudes du quartier. Ensuite, ils mettent en place les actions sur la transition énergétique à proprement parler.

Au travers d’animations collectives ou individuelles (porte à porte par exemple), ils initient les habitants aux éco-gestes, et leur montrent des astuces quant à une meilleure gestion de leur consommation. Pour cela, ils les accompagnent à l’utilisation de l’espace client Enedis ce qui permet, à ceux qui ont un compteur Linky, de comprendre leur courbe de consommation pour devenir Consom’Acteur.

Les résultats

Et finalement, qu’est-ce que ça a apporté à l’entreprise ? Quels résultats avez-vous obtenus (économiques ou autres) ?

Une grande satisfaction d’avoir permis à 1500 familles d’être sensibilisées aux Eco-gestes et à mieux maitriser leur consommation d’électricité, ainsi que d’avoir permis à des jeunes de découvrir la mise en œuvre de la transition énergétique ainsi que leur engagement citoyen auprès de la société civile.

Les facteurs clés de succès et écueils à éviter

Aujourd’hui, si quelqu’un veut appliquer cette pratique dans son entreprise, que lui conseilleriez-vous ? A faire ou à éviter …

Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage

Il est nécessaire, dans tout engagement, d’y consacrer du temps et de la passion sans en attendre des retombées immédiates. La mise en œuvre de la Transition Energétique prend du temps et concerne tous les pans de la société.

Contact et coordonnées
Marion BONNETAIN

13 allée des Tanneurs
44040 Nantes cedex 01

En vous inscrivant recevez toutes nos actualités