Aller au contenu principal
Bonne pratique

Eco-concevoir la refonte de son site internet pour une communication plus responsable

Depuis plus de 10 ans, l’agence B Side a mis en place une démarche RSE. Dans le but d’être encore plus en cohérence avec sa démarche responsable globale, l’agence s’est lancée en 2020 dans une refonte de son site internet pour le rendre plus écologique.

Quelques mots sur l’entreprise

B Side est une agence conseil en communication corporate basée à Nantes, qui révèle les entreprises au-delà de leur dimension commerciale pour les rendre inspirantes, engager leurs publics et soutenir le changement. En septembre 2020, B Side a obtenu le label « RSE Agences Actives » de l’AACC et de l’AFNOR.

L’intention initiale

Pourquoi avoir lancé cette action à l’origine ? Quelle était votre intention initiale ? Vos objectifs ?

Accompagnée par la start-up Toovalu, l’agence B Side a mené un certain nombre de travaux collectifs en 2019 pour redéfinir son rôle d’agence responsable. Cette ambition se traduit dans une nouvelle raison d’être : « Militer et agir pour une communication utile qui amplifie le pouvoir de transformation des entreprises au service d’une économie positive. »

Afin d’être en cohérence avec leur propre communication, un des groupes de travail a constaté qu’il était nécessaire de faire évoluer le site internet de l’agence pour le rendre plus performant écologiquement.

La mise en œuvre

Comment vous y êtes-vous pris pour mettre en œuvre cette action ? Quelles étapes ? Sur quoi vous êtes-vous appuyés ?

En effet, à l’occasion de son changement de nom, l’agence s’était dotée d’un nouveau site internet en mars 2019. Mais pour réduire son impact environnemental, l’équipe en charge de la communication et la direction n’ont pas hésité à lancer une refonte du site un an plus tard, dans cet esprit de cohérence avec la nouvelle raison d’être de l’agence.

Un audit a d’abord été réalisé en mars 2020. La refonte a ensuite été lancée en commençant par la migration de l’hébergement. L’agence s’est tournée vers un hébergeur écologique (Infomaniak), ayant uniquement recours à de l’énergie renouvelable.

70% des fonctionnalités d’un site ne sont pas essentielles. Pour autant, cela génère de la consommation d’énergie inutilement. L’agence a donc fait le choix de se diriger vers davantage de sobriété esthétique et fonctionnelle. Redévelopper son nouveau site de façon éco-conçue sous-entend également le rendre compatible avec tous les ordinateurs, tablettes et smartphones y compris les anciennes générations, dans une logique de lutte contre l’obsolescence programmée.

Les moyens

Quels moyens ont été nécessaires (ressources, aide d’un autre acteur, indicateurs, territorial, référentiel, autre) ?

  • Le soutien de la direction qui a choisi de dédier un budget à la refonte, non prévue en 2020
  • Des moyens humains : la refonte a été pilotée par Charlotte Bagard, responsable de projets au sein de B Side et webmaster du site internet
  • B Side a été accompagnée par le fondateur de l’agence web responsable nantaise I have a Green, Romain Petiot, pour l’audit et la refonte de son site.

Les résultats

Et finalement, qu’est-ce que ça a apporté à l’entreprise ? Quels résultats avez-vous obtenus (économiques ou autres) ?

  • L’impact du site en termes de gaz à effet de serre a quasiment été divisé par 3 selon EcoIndex
  • La consommation d’électricité divisée par deux selon Greenspector
  • La note globale de performance environnementale du site est passée de D à A (Source : EcoIndex)
  • L’éco-conception permet au site d’être plus performant en temps de chargement et donc d’améliorer son référencement et sa visibilité

Les facteurs clés de succès et écueils à éviter

Aujourd’hui, si quelqu’un veut appliquer cette pratique dans son entreprise, que lui conseilleriez-vous ? À faire ou à éviter…

  • Cette démarche de refonte éco-conçue doit être soutenue et comprise à la fois de la direction et des collaborateurs
  • Il faut être prêt à supprimer certaines fonctionnalités ou contenus qui sont trop complexes, lourds ou simplement superflus
  • Une fois le site en ligne, il faut rester sur la même ligne de conduite et veiller notamment à intégrer des images basses définitions pour toute nouvelle page ou nouvel article

 

Bonne pratique rapportée par Audencia

Contact et coordonnées
Charlotte Bagard

Mediacampus, 41 boulevard de la prairie au duc 44200 NANTES

En vous inscrivant recevez toutes nos actualités