Aller au contenu principal
Bonne pratique

Encourager la consommation responsable grâce à la monnaie locale

Enercoop Pays de la Loire, coopérative d’énergie locale et citoyenne, a choisi de créer un partenariat avec Moneko avec la volonté de participer à l’éducation à la citoyenneté économique.

L’intention initiale

Pourquoi avoir lancé cette action à l’origine ? Quelle était votre intention initiale ? Vos objectifs ?

Enercoop Pays de la Loire et Moneko, la monnaie locale de Loire-Atlantique, partagent des valeurs communes et sont voisins de bureaux au sein du Solilab. Plusieurs salariés d’Enercoop Pays de la Loire étaient déjà utilisateurs de la monnaie locale. La coopérative a souhaité aller plus loin en adhérant à Moneko avec un objectif commun : valoriser l’usage des monnaies locales pour rétribuer les acteurs économiques du territoire.

En effet, Moneko peut-être utilisée à la place de l’euro dans un réseau précis de commerces du département réunis autour d’une Charte de valeurs, afin d’encourager une consommation locale. Payer en Moneko, c’est avoir l’assurance que son argent reste en Loire-Atlantique et soutient des projets qui respectent les circuits courts ainsi qu’une consommation éthique et écologique. De son côté, Enercoop Pays de la Loire encourage aussi l’économie locale en ayant uniquement recours à des producteurs d’électricité français.

D’autres coopératives du réseau Enercoop ont également adhéré aux monnaies locales de leur région : en PACA (La roue Marseillaise) et en Nouvelle-Aquitaine (la miel), dans la même démarche.

La mise en œuvre & les moyens

Comment vous y êtes-vous pris pour mettre en œuvre cette action ? Quelles étapes ? Sur quoi vous êtes-vous appuyés ? Quels moyens ont été nécessaires (ressources, aide d’un autre acteur, indicateurs, territorial, référentiel, autre)

Afin de mettre en place ce partenariat, la coopérative a d’abord contacté son cabinet comptable (Solis) pour étudier la faisabilité et mettre en place le projet en obtenant une nouvelle caisse en Moneko.

Depuis mai 2021 Enercoop Pays de la Loire propose donc à ses sociétaires de régler leurs parts sociales en Moneko et à ses salariés (équipe de 5 personnes) de recevoir une partie de leur salaire en monnaie locale. Il n’est actuellement pas possible pour les clients d’Enercoop de régler leurs factures d’électricité en Moneko car cela supposerait une adaptation trop lourde de l’outil de gestion (mutualisé à l’échelle nationale) au regard du faible nombre d’utilisateurs Moneko à ce jour.

Afin de valoriser l’usage de la monnaie locale, Enercoop Pays de la Loire a communiqué auprès de ses 3.000 sociétaires via son site internet, sa newsletter et ses réseaux sociaux sur la possibilité de prendre des parts au capital de la coopérative en les réglant en Moneko. Les salariés peuvent quant à eux, sur la base du volontariat, recevoir une partie de leur salaire en monnaie locale et choisir le montant mensuel, via la signature d’une lettre de consentement.

Les Moneko issus des parts sociales sont ensuite utilisés par la coopérative pour régler son loyer (Solilab), une partie des salaires, acheter des fournitures diverses et variées… Cela oriente le choix des fournisseurs et permet d’enrichir un écosystème d’acteurs locaux et responsables.

Les résultats

Et finalement, qu’est-ce que ça a apporté à l’entreprise ? Quels résultats avez-vous obtenus (économiques ou autres) ?

  • Le partenariat a permis de faire connaitre Enercoop Pays de la Loire auprès du réseau des utilisateurs de Moneko et d’attirer de nouveaux souscripteurs: 7.500€ de parts sociales souscrites en Moneko.
  • D’inciter encore plus ses salariés à une consommation responsable et locale.
  • Cela accentue l’objectif initial d’Enercoop Pays de la Loire, à travers notamment le choix fort du statut de coopérative, et en cohérence avec son cœur de métier qu’est l’énergie renouvelable : éduquer à la citoyenneté économique et promouvoir les circuits courts.

Les facteurs clés de succès et écueils à éviter

Aujourd’hui, si quelqu’un veut appliquer cette pratique dans son entreprise, que lui conseilleriez-vous ? A faire ou à éviter …

Facteurs clés de succès :

  • Vérifier auprès de son cabinet comptable la faisabilité et mise en œuvre d’un tel projet : s’assurer qu’on peut utiliser facilement la caisse en Moneko (exemple : paiement du loyer) ; s’assurer d’avoir un équilibre entre euros et monnaie locale.
  • Ne pas l’imposer aux salariés mais se baser sur le volontariat.
  • Prêter attention à l’environnement géographique de l’entreprise : cela nécessite suffisamment de commerçants à proximité acceptant la monnaie locale.
En vous inscrivant recevez toutes nos actualités