Aller au contenu principal
Bonne pratique

Réaliser un accord concerté sur la pénibilité et l'égalité au travail

Les salariés de CETIH, groupe plus connu sous le nom de la marque Bel'm, ont été sollicités pour co-construire un accord concerté sur la pénibilité et les égalités au travail (travail des seniors et égalité femmes-hommes) à travers des groupes de réflexion.

INTENTION INITIALE

Pourquoi avoir lancé cette action à l'origine ? Quelle était votre intention initiale ? Vos objectifs ?

Lorsque les entreprises de plus de 300 salariés se sont vues dans l’obligation de mettre en place des accords, le groupe CETIH s’est demandé comment transformer cette obligation légale en levier de performance. C’est pourquoi le dirigeant du groupe a choisi d’associer ses salariés aux prises de décisions.

MISE EN ŒUVRE

Comment vous y êtes vous pris pour mettre en œuvre cette action ? Quelles étapes ?

Dans ce cadre, CETIH s’est fait épauler par l’association Menuiserie Avenir qui a édité un guide afin d’accompagner les entreprises dans une telle démarche. Le groupe a également été soutenu par l’ARACT à travers son Cluster TEMPO (Travail EMploi POpulation), qui permet aux entreprises de bénéficier d’un appui gratuit pour répondre aux nouvelles réglementations et dans ce cas précis, pour élaborer un plan d’actions.Dans le cadre du Cluster TEMPO, un groupe de travail de binômes paritaires (un dirigeant et un représentant du personnel) s’est constitué et 5 à 6 séances de travail collectif et participatif ont été organisées afin de faire émerger les enjeux et les pistes d’actions en lien avec les enjeux de l’entreprise.Ainsi, CETIH a pu obtenir une expertise juridique et sociale et bénéficier d’un outil de diagnostic RH proposé par l’ARACT. Le groupe a également trouvé auprès de l’ARACT un appui méthodologique par l’intermédiaire d’une démarche concertée débouchant sur un plan d’actions unique, et donc plus efficace.

MOYENS

Sur quoi vous êtes vous appuyés ? Quels moyens ont été nécessaires (ressources, aide d’un autre acteur, indicateurs, territorial, référentiel, autre)

  • Elaboration du diagnostic RH
  • Analyse concertée du diagnostic RH : CETIH a constitué un groupe de travail sur l’outil de diagnostic RH, privilégiant la mixité et la pluralité afin d’obtenir des échanges riches et des regards croisés
  • Validation des axes d’amélioration et des moyens à mettre en œuvre par la direction

RÉSULTATS

Et finalement, qu’est-ce que ça a apporté à l’entreprise ? Quels résultats avez-vous obtenus (économiques ou autres) ?

  • Rédaction d’un accord unique déployé sur l’ensemble des sites du groupe – même si certains sites ont moins de 300 salariés et n’ont donc pas d’obligation légale – avec la volonté d’avoir un plan d’actions unique avec :
  • Des actions ciblées
  • Des indicateurs et objectifs chiffrés
  • Des engagements mis en œuvre
  • Mise en place d’une commission de suivi pour évaluer l’atteinte des objectifs
  • Renforcement du dialogue social autour de l’amélioration des conditions de travail et de la cohésion au sein du groupe

FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS / ÉCUEILS À ÉVITER

Aujourd'hui, si quelqu'un veut appliquer cette pratique dans son entreprise, que lui conseillerez-vous ? À faire ou à éviter...

  • Se faire accompagner afin de bénéficier d’une expertise juridique et d’échanger avec d’autres entreprises sur leurs bonnes pratiques, leurs stratégies mais aussi sur leurs difficultés
  • Constituer des groupes de réflexion de manière à avoir la plus grande pluralité possible (administratifs, ouvriers, jeunes, séniors, hommes, femmes)
  • Mettre le management des ressources humaines au cœur de la stratégie du groupe
  • Relier les indicateurs du plan d’actions avec les indicateurs existants dans une logique de performance durable (plan d’actions RSE)
Bonne pratique rapportée par : Audencia
Contact et coordonnées
Anaël Le Goff

2 rue Gustave Eiffel
44270
Machecoul

Tél. : 02 40 78 57 55

En vous inscrivant recevez toutes nos actualités