Aller au contenu principal
Bonne pratique

Une livraison à vélo éthique et durable

L’intention initiale

Pourquoi avoir lancé cette action à l’origine ? Quelle était votre intention initiale ? Vos objectifs ?

« Le monde de la livraison à vélo a dérivé depuis quelques années avec l’arrivée des plateformes ubérisantes. De ce fait nous avons réalisé un diagnostic sur la situation pour connaitre les effets négatifs et créer un nouveau modèle. C’est dans cet objectif que nous avons créé la SCOP les Coursiers Nantais » explique François Lemoine, co-fondateur de la coopérative.

Avec des objectifs sociaux et environnementaux, l’équipe des Coursiers Nantais a réussi à mettre en avant les avantages de la livraison à vélo. Contrairement aux plateformes ubérisées, tous les coursiers sont salariés de la coopérative mais également associés de l’entreprise.

La mise en œuvre et les moyens

Comment vous y êtes-vous pris pour mettre en œuvre cette action ? Quelles étapes ? Sur quoi vous êtes-vous appuyés ? Quels moyens ont été nécessaires ?

Pour parfaire leur action, les Coursiers Nantais ont misé sur plusieurs aspects qui contrastent avec les autres plateformes :

  • Tout le matériel nécessaire pour la livraison est fourni: le vélo, la remorque, les contenants… Cela permet à la fois de rendre accessible le métier de manière égale mais aussi de s’adapter aux demandes de nos clients ainsi que de normaliser les livraisons.
  • L’équipement est également fourni pour réaliser les livraisons dans les meilleures conditions, (vestes de vent, vestes de pluie, jersey, chaussettes, casquettes…)
  • Un local dédié est mis à la disposition des coursiers et tous leurs besoins sont référencés : un entrepôt où se retrouvent les coursiers et les personnels administratifs, la mise à disposition de douches, d’une cuisine, la distribution d’eau, la possibilité de se mettre au sec durant les temps de pluie.
  • Une enquête de satisfaction régulière est menée auprès des livreurs sur différentes thématiques. Comme par exemple sur l’équipement utilisé pour que l’équipe technique prenne en compte les envies des coursiers sur le choix du matériel, ou encore sur le choix des partenaires commerciaux.
  • Une réflexion continue, comme l’arrivée prochaine de mélanges de fruits secs mis à disposition (en partenariat avec l’Atelier du Bocal, acteur du zéro déchet).

Les résultats

Et finalement, qu’est-ce que ça a apporté à l’entreprise ? Quels résultats avez-vous obtenus ?

  • Les bonnes conditions de travail des salariés favorisent et renforcent leur implication dans l’entreprise.
  • La motivation des coursiers se ressent dans leur qualité de service auprès des clients, ce qui constitue la meilleure des publicités pour l’entreprise.
  • La satisfaction des clients est constante grâce aux coursiers qui sont toujours performants et au matériel en adéquation avec leur besoins.

Facteurs clés de succès et écueils à éviter :

Aujourd’hui, si quelqu’un veut appliquer cette pratique dans son entreprise, que lui conseilleriez-vous ? À faire ou à éviter …

Laisser les coursiers s’impliquer le plus possible est primordial. Les coursiers étant les acteurs opérationnels au cœur de l’activité, ils sont les mieux à même de comprendre les besoins en équipements et matériel.

La prise en compte de leurs besoins et avis ne doit toutefois pas se faire au détriment du respect des règles et des décisions prises par l’équipe technique. Cette dernière ayant une vision globale de l’ensemble de l’écosystème.

En vous inscrivant recevez toutes nos actualités