Aller au contenu principal

Transport des salariés : agir pour la mobilité durable

Le transport des salariés ressort souvent parmi les premiers postes d’émission de gaz à effet de serre des entreprises, contribuant au réchauffement climatique, et d’accidentologie du travail, en lien avec la sécurité routière.

Les enjeux concernent aussi :

  • La fluidité urbaine et la réduction des temps de transport des salariés qui leur permettent de mieux articuler vie professionnelle et vie privée, et sans doute de réduire le stress
  • La préservation du pouvoir d’achat des salariés alors que le prix du carburant est globalement orienté à la hausse
  • La qualité de l’air et la santé liée à la pollution aux particules fines notamment pour les personnes atteintes de troubles respiratoires.

C’est affaire de comportements et d’habitudes, et donc de représentations mais pas seulement. Les entreprises peuvent agir par exemple en :

  • Sensibilisant les salariés à la nécessité de repenser leur mode de transport pour une mobilité durable et en les informant sur les autres solutions à leur disposition ;
  • Facilitant l’utilisation de la marche, du vélo, du covoiturage du transport collectif pour les déplacements domicile-travail et/ou professionnels ;
  • Suscitant le développement de solutions de transports collectifs inter-entreprises et/ou de co-voiturage ;
  • Menant une réflexion sur les horaires de travail (travail en journée, flexibilité horaire, etc.), compatibles avec les objectifs de compétitivité de l’entreprise ;
  • Développant des solutions de visio/audio conférences en remplacement des déplacements professionnels (inter-sites ou autres) ;
  • Permettant le télétravail quelques jours par mois, etc.

Pour faire un premier pas

  • Participer à un défi (vélo, covoiturage,…)
  • Rencontrer d’autres entreprises qui y réfléchissent en participant au club mobilité
  • Mettre en place un plan de mobilité employeur
En vous inscrivant recevez toutes nos actualités